Soleil et fortes chaleurs : les bons gestes à adopter pour les jeunes enfants

L’été s’est durablement installé sur l’Hexagone avec ses chaudes journées. Pour de nombreux Français c’est l’occasion de se baigner ou de lézarder sur la plage. Bien que l’exposition modérée au soleil soit bénéfique pour la bonne santé d’un adulte il ne faut pas pour autant oublier que pour les jeunes enfants il convient d’adopter les bons gestes pour les protéger des méfaits du soleil et des fortes chaleurs. 

Selon une étude réalisée auprès d’un panel de 1199 parents de bébés et de jeunes enfants, ils sont nombreux a méconnaître les bonnes habitudes à adopter en cas de forte chaleur et peuvent donc avoir des comportements potentiellement à risque. En effet 35% d’entre eux, malgré la canicule, promènent leur bébé entre 12h et 16h, 90% des parents ne renouvellent pas assez souvent la protection solaire et 37% ne choisissent pas le bon indice de protection. 40% des enfants de moins de trois ans ont déjà eu des coups de soleil. C’est préoccupant lorsque l’on sait que les coups de soleil à répétition augmentent les risques de développer un mélanome à l’âge adulte. 

Pour protéger bébé et le jeune enfant des dangers du soleil il convient d’appliquer, en quantité suffisante et sur l’ensemble des zones exposées, une crème solaire avec un indice de protection 50+ au moins 30 minutes avant l’exposition que l’on renouvelle toutes les 2 heures voir toutes les 30 minutes en cas de très fort ensoleillement. Pour éviter les risques d’allergie choisissez des écrans solaires avec des filtres solaires physiques contenant de l’oxyde de zinc. Selon des études l’oxyde de zinc ne traverse pas la barrière de la peau et ne se retrouve pas dans le sang contrairement aux ingrédients des écrans chimiques (oxybenzone, Mexoryl SX, Mexoryl KL, Helioplex). Après une baignade il faut absolument remettre de la crème solaire. Enfin n’exposez pas un enfant au soleil entre 12h et 16h et habillez le avec des vêtements longs, un chapeau.   

Les rayons UV du soleil occasionnent non seulement des lésions cutanées mais également des lésions oculaires. Selon une autre étude de 2016 seulement 50% des parents protègent les yeux de leurs enfants avec des lunettes solaires pourtant ils ont des yeux très sensibles. Effectivement le cristallin d’un enfant est perméable aux UVA. Ce n’est qu’à l’âge adulte que le cristallin devient imperméable aux UVA. Protégez donc les yeux de vos enfants notamment à la plage où la réverbération est forte à cause du sable et de l’eau avec des lunettes solaires. La monture doit être adaptée pour les tout-petits et avec des verres de catégorie 4 portant la norme CE.

La canicule de 2003 nous a tristement rappelé que nous ne sommes pas tous égaux face aux fortes chaleurs. Tout comme les personnes âgées les jeunes enfants sont plus sensibles à la déshydratation et au coup de chaleur. Lors de fortes chaleurs le corps humain parvient à réguler sa température interne grâce au processus de transpiration. Il en découle une perte hydrique qui sans réhydratation conduit à une déshydratation. Sachant que le corps d’un nouveau-né est constitué de 80% d’eau et que celui d’un nourrisson de plus d’un an est constitué de 65% d’eau la perte d’eau est très rapide. Il est donc important que le bébé et les jeunes enfants boivent régulièrement de l’eau pour compenser cette perte d’eau. 

Un nourrisson comme un jeune enfant peut se déshydrater rapidement. Voici les symptômes qui doivent vous alerter : 

Le coup de chaleur constitue une urgence médicale qui intervient lorsque les glandes sudoripares ne fonctionnent plus et que l’enfant ne transpire plus assez pour maintenir une température corporelle de 37° C. Celle-ci peut alors atteindre les 40°C. Il faut intervenir rapidement en plaçant l’enfant à l’ombre, en le déshabillant pour le rafraîchir, en lui faisant boire. Si les symptômes sont sévères il faut contacter le 15 ou le 112. 

L’association prévention routière rappelle que même avec une température extérieure de 15-20°C la température intérieure d’un véhicule peut dépasser les 45 ° C en plein soleil. Ne laissez donc pas un enfant seul en voiture garée en plein soleil même pour quelques minutes.

À la maison pour éviter un coup de chaleur en plus de l’hydratation régulière des enfants il faut fermer les volets la journée, utiliser un ventilateur qui ne soit trop près ou orienté vers les enfants. On peut également utiliser un brumisateur pour les rafraîchir.

Pour passer un agréable été adoptez des gestes simples avec vos jeunes enfants. On les protège des rayons UV avec une protection solaire, des lunettes, un chapeau. On ne les expose pas au soleil lorsqu’il est au zénith.  La déshydratation est vite arrivée alors on leur fait boire de l’eau régulièrement.  

Bel été à vous. 

Stéphane VELIA

Sources :

https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/pour-un-ete-sans-
soucis/article/parents-en-ete-redoublez-de-vigilance, consulté le 14/07/2020

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/bebes-enfants/sante-prevention/dossiers-santeprevention/7-
precautions-pour-proteger-les-enfants-pendant-la-canicule, consulté le 14/07/2020

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/bebes-enfants/sante-prevention/les-fiches-premiers-
secours/comment-reagir-face-la-deshydratation-dun-tout-petit, consulté le 14/07/2020

https://www.brulure.fr/proteger-bebe-
soleil/#:~:text=Mettre%20%C3%A0%20l'enfant%20des,la%20surface%20de%20l'eau. , consulté le
14/07/2020

https://afpa.org/2019/06/25/soleil-fortes-chaleurs/ , consulté le 14/07/2020

https://naitreetgrandir.com/fr/sante/naitre-grandir-sante-soleil-creme-solaire/ , consulté le
14/07/2020

https://www.mgc-prevention.fr/le-coup-de-chaleur-chez-lenfant/ , consulté le 14/07/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *