Enquête sur l’utilisation des écrans

“3-6-9-12 apprivoiser les écrans et grandir”

 Protégeons nos très jeunes enfants des dangers des écrans
Apprenons aux plus grands à s’auto-guider et à s’auto-protéger.

 

Quel parent ne s’est pas demandé à quel âge laisser son jeune enfant utiliser une tablette, quelles limites poser à la consommation de télévision ou encore quand autoriser la fréquentation des réseaux sociaux ?

La campagne 3-6-9-12 a pour objectif d’aider à « comprendre les impacts des écrans sur nos comportements et le développement de nos enfants, et d’accompagner les parents, les pédagogues et les pouvoirs publics dans une éducation aux bons usages des technologies numériques, et une prévention raisonnée de leurs risques. »

Elle s’organise autour de 4 étapes essentielles de la vie de l’enfant : 3 ans, l’entrée en maternelle ; 6 ans, l’entrée en CP ; 8-9 ans, l’âge où l’enfant maîtrise en principe la lecture et l’écriture ; et enfin le passage au collège à 11 ans, bientôt suivi par l’adolescence.

Un fil rouge les réunit : « Cadrer et accompagner les écrans à tout âge pour apprendre à s’en servir et à s’en passer » telle est la devise de Serge Tisseron Président Fontdateur de l’association 3-6-9-12.

 

La télévision et les écrans en général avant 3 ans détournent les enfants d’apprentissages indispensables, notamment dans les domaines sensoriels, moteurs et relationnels. L’enfant a besoin jusqu’à 3 ans de « découvrir ses sensorialités et ses repères » l’important pour lui est de « jouer et de parler avec l’adulte ».  Entre 3 et 6 ans il a besoin de découvrir « ses dons sensoriels et manuels », il  est important de favoriser sa créativité.

Les temps devant les écrans doivent être limités. Il est important de choisir avec lui des programmes de qualité et d’échanger sur ce qu’il regarde. Entre 6 et 9 ans  l’enfant a besoin de découvrir les règles du jeu social, il est important de lui expliquer internet. De 9 à 12 ans il a besoin d’explorer la complexité du monde, c’est le moment de lui apprendre à se protéger et à protéger ses échanges. Après 12 ans il s’affranchit de plus en plus des repères familiaux mais il faut continuer à rester disponible et  à échanger avec lui afin de développer sont esprit critique.

 

Pour favoriser la réflexion sur l’utilisation des écrans dans les familles 3 questionnaires ont été élaborés par Serge Tisseron et sont équipe : l’un en direction des parents et les 2 autres pour les scolaires (maternelles, élémentaire et collège).

Ces questionnaires sont en ligne :

Nous invitons les familles, et les écoles à y répondre. Les résultats seront anonymes mais ils nous permettrons d’effectuer un diagnostic des habitudes en termes d’utilisation des écrans sur Pau et plus largement sur notre département.

Merci pour votre contribution à cette enquête.

Ne ratez pas la conférence-débat sur le sujet « L’enfant et les écrans » lors du 29éme Festival de la Petite Enfance.
Plus d’informations ici.