santé
Poux : Comment s’en débarrasser et s’en prémunir ?

Poux : Comment s’en débarrasser et s’en prémunir ?

Petit par sa taille et par son nom il n’en est pas moins la hantise des parents à la rentrée des classes de septembre. Qui est-il ? Un indice peut-être ? À l’école on nous apprend qu’au pluriel son nom se termine par un x au lieu de la lettre s. Oui bravo il s’agit bien du pou. 

C’est un insecte parasite qui est hématophage, c’est-à-dire qu’il se nourrit du sang de son hôte. Si un pou est privé de la chaleur de la peau de l’hôte ainsi que de son sang il meurt en quelques jours seulement alors que si toutes les conditions pour son développement sont réunies il peut vivre durant 1 à 2 mois. 

Concernant son cycle de développement il est assez similaire à celui de la tique et comporte trois phases : œuf, nymphe, adulte. Les poux se reproduisent vite puisque la femelle pond 5 à 10 œufs par jour pendant 20 à 30 jours. Ces œufs ou lentes éclosent en 7 à 10 jours puis les nymphes ou jeunes poux deviennent des poux adultes en l’espace de 10 à 15 jours. Ils mesurent alors entre 2 et 4mm selon les espèces de poux.

En effet comme pour de nombreux insectes il existe différentes espèces de poux qui vivent sur la peau des mammifères et des oiseaux. Concernant l’humain il s’agit du pou de tête (Pediculus humanus capitis), le pou de corps (Pediculus humanus) et le pou de pubis (Pthirus pubis). 

Comment se transmettent les poux ? 

Contrairement aux idées reçues les poux ne volent pas et ne sautent pas mais peuvent tout de même se déplacer de 23 cm par minute.  Le mode de transmission des poux se fait par contact direct.   Pour les poux de tête la transmission se fait de cheveux à cheveux ou par l’intermédiaire d’objets qui ont été en contact avec les cheveux comme une brosse, un peigne, un bonnet, une peluche. Pour les poux de corps par les vêtements ou dans literie et enfin pour les poux pubiens de poils à poils. 

Les poux, un danger sanitaire ? 

À l’exception des poux de corps qui peuvent être vecteurs de maladies humaines graves (typhus exanthématique, la récurrente à poux et la fièvre des tranchées) les poux de tête et de pubis ne représentent pas un danger pour la santé. L’infestation d’un individu par les poux s’appelle la pédiculose.  Chaque année ce sont 20% des enfants scolarisés qui sont infestés par les poux de tête. La pédiculose du cuir chevelu est bénigne et n’est en aucun cas le signe d’une mauvaise hygiène. A l’inverse l’infestation par les poux de corps est le signe d’une mauvaise hygiène et de précarité.  Heureusement cela est peu fréquent de nos jours en France. 

Quels sont les symptômes ? 

Le principal symptôme d’une infestation de poux sont les démangeaisons plus ou moins importantes qui peuvent occasionner des lésions de grattage de la peau. Néanmoins dans 40% des cas de pédiculose du cuir chevelu les enfants ne présentent aucun symptôme. Il est donc important de contrôler régulièrement le cuir chevelu de son enfant si celui-ci va à l’école ou à la crèche afin de vérifier s’il n’y a pas des lentes et/ou des poux. 

Comment vérifier la présence de poux ? 

En éclairant le cuir chevelu et les cheveux vous verrez plus facilement les lentes et les poux. Les poux fuient la lumière et vous les verrez se déplacer. Les lentes sont blanches et sont collées au cuir chevelu alors que les poux sont plus longs, bruns.  Vous pouvez également mouiller les cheveux et passer du cuir chevelu à la pointe des cheveux un peigne à poux. Celui-ci à des dents plus resserrées qu’un peigne classique et est vendu en pharmacie. Essuyez le peigne sur une serviette en papier pour détecter la présence de poux. 

Comment distinguer les lentes mortes, vivantes et vides ? 

Il est utile de pouvoir les distinguer. Les larves sont pondues à moins de 2 mm de la racine des cheveux. Elles sont alors translucides. Ce sont des lentes vivantes. Une fois la période d’incubation terminée la lente éclot et abandonne son enveloppe. Cette enveloppe reste fixée aux cheveux et devient blanche. C’est une lente vide. Les larves n’éclosent pas toutes et certaines meurent alors dans l’enveloppe de l’œuf. Ce sont des lentes mortes. Si vous apercevez des lentes à plus d’1 cm de la racine des cheveux il s’agit soit de lentes mortes soit de lentes vides. En effet lors de la pousse naturelle des cheveux elles sont restées fixées aux racines et sont devenues apparentes. Ces lentes mortes et vides ne présentent aucun danger de contamination par les poux. Outre l’aspect inesthétique on peut facilement les confondre avec des lentes vivantes, c’est pour cela qu’il est important d’utiliser un peigne à poux pour les éliminer de la chevelure.

Comment se débarrasser des poux ? 

  N’hésitez pas à demander des conseils à votre pharmacien concernant le choix du traitement anti-poux à adopter. Seules les personnes infestées doivent être traitées. Il ne s’agit pas d’un traitement préventif mais d’un traitement destiné à se débarrasser des poux. Privilégiez des produits asphyxiants au lieu de produits à base d’insecticides. À base de substances grasses (l’huile minérale de paraffine, noix de coco, diméticone) ces produits asphyxiants étouffent les lentes et les poux.  

Il faut retenir qu’un traitement comporte deux applications espacées dans le temps. 

Qu’il s’agisse d’une lotion, d’un spray lisez bien la notice du produit avant la première application. Il s’agit d’un produit dangereux et inflammable c’est donc à conserver hors de la portée des enfants. Appliquez le produit sur des cheveux secs et laissez poser. Lavez les cheveux avec un shampoing doux, utilisez un peigne à poux et enfin séchez les. 

Renouvelez l’opération 6 à 10 jours plus tard. Cela permet de tuer les lentes qui étaient toujours vivantes lors de la première application et qui sont devenues des poux adultes. 

Deux jours après cette seconde application vérifiez si des lentes ou des poux sont toujours vivants. Si c’est le cas alors vous devez recommencer un nouveau traitement avec deux applications espacées de 6 à 10 jours. 

Si après deux traitements les poux sont toujours présents consultez votre médecin afin d’adopter un autre traitement. 

Pour traiter les bébés il ne faut pas utiliser ces produits qui peuvent être toxiques pour eux. A la place utilisez la méthode du « bug busting ». Pendant deux semaines enduisez chaque jour les cheveux mouillés de votre bébé de démêlant ou d’huile (olive ou assimilé) puis peignez les cheveux avec un peigne à poux. 

Vérifiez régulièrement qu’aucun membre de votre foyer ne soit infesté. En cas d’infestation procédez uniquement au traitement des personnes infestées. 

En parallèle de ces traitements lavez à 50 °C les taies d’oreillers, draps, bonnets, écharpes, peluches et autres vêtements en contact avec les cheveux et la nuque. Utilisez des solutions insecticides pour les articles ne pouvant être lavés. Attendez trois jours avant de pouvoir les réutiliser. S’il y a une femme enceinte vous pouvez placer pendant trois jours dans un sac plastique les articles fragiles. 

Aucune éviction scolaire n’est nécessaire si vous avez traité rapidement votre enfant. Prévenir le personnel de l’école ou de la crèche afin que des mesures de prévention soient mises en place et que les parents en soient informés afin de vérifier les cheveux de leurs enfants. En revanche si votre enfant présente des lésions d’impétigo (infection cutanée bactérienne) alors il faut une éviction de la collectivité. 

Comment s’en prémunir ? 

Il n’existe pas de recette miracle pour s’en prémunir mais vous pouvez adopter des gestes de prévention afin de diminuer les risques d’infestation. 

Vérifiez régulièrement la chevelure de vos enfants en utilisant notamment le peigne à poux. 

L’huile essentielle de la lavande est reconnue comme répulsive pour les poux et les lentes. Vous pouvez en appliquer deux ou trois gouttes derrière les oreilles et la nuque de vos enfants avant d’aller à l’école ou à la crèche. Attention comme pour toute huile essentielle procédez à un test allergique dans le coude de l’enfant 24 heures avant une première utilisation. En cas de réaction cutanée alors votre enfant est allergique à cette huile essentielle. Il ne faut donc pas l’utiliser sur lui.  L’utilisation une fois par semaine d’un shampoing préventif anti-poux peut aussi être utile. Ces produits naturels ne seront pas efficaces en cas de pédiculose du cuir chevelu. Ils sont à utiliser uniquement en prévention. 

Bonne rentrée à toutes et à tous. 

Stéphane VELIA 

 

Sources : 

https://www.who.int/docstore/water_sanitation_healtsoh/Documents/vecteurs/259to314.pdf, consulté le 16/09/20

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/poux , consulté le 16/09/20

https://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag0901/sa_2212_rentrepoux.htm , consulté le 16/09/20

https://www.parents.fr/enfant/sante/contre-les-poux/tout-sur-les-poux-78958 , consulté le 16/09/20

https://www.adieulespoux.com/lentes-mortes-vivantes-et-vides, consulté le 16/09/20

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  +  44  =  46